L’Expo princesse Grace de Monaco au Kazakhstan

10/12/2012  Monaco dans le Monde

Astana a accueilli la star Grace Kelly devenue Princesse de Monaco, l' exposition hommage s’est déroulée avec succès dans la capitale du Kazakhstan du 4 au 30 novembre 2012



Dans le cadre du programme de la visite officielle de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco au Kazakhstan, le Palais de la Paix et de la Réconciliation de la capitale Astana a accueilli, du 4 au 30 novembre 2012, l’exposition « Les Années Grace Kelly, Princesse de Monaco », sous l’égide du Fonds du Premier Président de la République du Kazakhstan et de la Fondation publique Dana.

« Cette exposition, créée et produite en 2007 au Grimaldi Forum Monaco, le centre culturel de Principauté, retrace toutes les facettes de la vie de Grace Kelly, la star d’Hollywood devenue Princesse de Monaco, et propose de découvrir une femme magnifique au destin exceptionnel au travers d’un événement qui a déjà fait sensation à Paris, Moscou, Rome, Sao Paulo, et qui arrive maintenant à Astana » a déclaré le Directeur Général de la Fondation Dana, Anuarbek Orazbekov.

C’est le grand succès remporté par l’exposition à Moscou qui a donné l’idée à Vladimir Seminikhin de l’emmener au Kazakhstan. En effet, la Fondation Ekaterina, qui porte le nom de son épouse, avait accueilli l’exposition à Moscou et en sa qualité de consul de Monaco au Kazakhstan, il a effectué toutes les démarches entre les Hautes Autorités des deux pays pour mener à bien ce projet.

Sous le commissariat de Frédéric Mitterrand, ancien Ministre français de la Culture, et dans une scénographie imaginée par Nathalie Crinière, l’exposition se propose d’emmener le visiteur au cœur des souvenirs des «Années Grace Kelly, Princesse de Monaco». Une exposition hommage qui feuillette un album photos signé des plus grands noms de la photographie (Howell Conant, Cecil Beaton, Philip Halsman…), une exposition qui dévoile la correspondance que Grace Kelly a entretenu avec ses amis d’Hollywood et les grands de ce monde (Jacky Kennedy, Alfred Hitchcock, la Callas, Cary Grant…), une exposition qui présente des objets personnels, une partie de sa garde-robe (dont la réplique de sa robe de mariée), des bijoux ou encore de nombreux accessoires de mode, comme le célèbre sac Kelly signé Hermès.

Le cinéma, sa première vie, sera largement représenté avec un montage d’extraits de ses principaux films (« La fille de la campagne» pour lequel elle reçut un Oscar en 1954, « La Main au Collet », « Le Crime était presque parfait », etc), un large espace consacré au film d’Alfred Hitchcock, Fenêtre sur cour, mais aussi des séquences de films familiaux tournés par Grace Kelly elle-même et qui permettent d’entrer de plain-pied dans sa vie quotidienne aux côtés du Prince Rainier III et de ses enfants Caroline, Albert et Stéphanie.

Ensuite sa vie de Princesse, mais aussi plus simplement son rôle d’épouse et de mère, sont mis en lumière au travers de nombreux témoignages, à commencer par les images du « mariage du siècle » avec le Prince Rainier III en 1956 jusqu’à ses implications dans la vie quotidienne de la Principauté. Ce qu’elle a accompli à Monaco même, dans le domaine du social, de l’environnement et de la culture, a redonné un lustre inégalé à ce petit pays, positionnant Monaco sur la scène internationale.

Trente ans après sa mort, son souvenir demeure intact dans toutes les mémoires et cette exposition lui rend le plus beau des hommages.

« Pour nous, c’est à la fois un grand honneur et une immense responsabilité que d’accueillir cette exposition à Astana, a indiqué le Directeur Général de la Fondation Dana, Anuarbek Orazbekov. En effet, le Palais Princier de Monaco nous confie de nombreux objets personnels de la Princesse Grace qui autant de précieux témoignages et souvenirs de la Famille Grimaldi. J’espère que cette exposition sera intéressante, non seulement pour l’élite culturelle de notre capitale, mais aussi pour tous ses habitants et plus particulièrement les jeunes ».

 

L’inauguration de cette exposition fut un événement avec la présence de SAS le Prince Albert II de Monaco, et du Président de la République du Kazakhstan Nazarbaev N.A.

Parmi les éminents visiteurs attendus ,le commissaire de l’exposition, ancien Ministre français de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, et l’architecte britannique Norman Foster, lauréat du Praemium Imperiale et du Prix Pritzker, qui a dessiné entre autres le Palais de la Paix et de la Réconciliation, Bayterek et Khan Shatyr.

A n’en pas douter, cette exposition unique restera un évènement inoubliable dans la vie culturelle de la capitale Astana et a contribué de manière appréciable au développement et au renforcement des relations entre le Kazakhstan et la Principauté de Monaco.

 

 

Nombre de lectures : 245