L'Eté danse à Monaco

10/07/2013  Culture

Du 10 au 19 juillet, les Ballets de Monte-Carlo interprètent à l'Opéra Garnier un éventail d'oeuvres soulignant la polyvalence et l'excellence de ses danseurs




Du 10 au 12 juillet, le public pourra dans une même soirée redécouvrir "Vers Pays Sage" et "Shéhérazade"de Jean-Christophe MAILLOT.
Le premier ballet est un hommage généreux et enthousiaste du chorégraphe à son père Jean Maillot, artiste peintre.
Avec "Shéhérazade", Jean-Christophe MAILLOT offre un ballet aux senteurs d’Orient qui trouve dans les ors de la Salle Garnier l’écrin parfait. Épousant les ondulations sans fin de la partition de Rimski-Korsakov, ce ballet tout droit sorti des contes des Mille et une Nuits.

Du 17 au 19 juillet, un programme dense de trois oeuvres différentes donnera l’occasion aux spectateurs d’expérimenter une large gamme d’émotions.
- Rondo du chorégraphe suédois Alexander Ekman, une pièce rythmée débordant d’énergie et d’inventivité ;
- Blind Willow de la norvégienne Ina Christel Johannessenune, unr oeuvre poétique et poignante qui explore à travers une scénographie en clair-obscur, l’équilibre du corps ;
- Arithmophobia, la nouvelle création de Jeroen Verbruggen, également jeune danseur des Ballets de Monte-Carlo plongera le spectateur dans une réflexion sur la peur des nombres et la fin du monde.

Du 10 au 12 juillet à 20h30
Salle Garnier - Opéra de Monte-Carlo
"Vers Pays Sage" et "Shéhérazade" de Jean-Christophe MAILLOT.

Du 17 au 19 juillet à 20h30
Salle Garnier - Opéra de Monte-Carlo
Blind Willow d’Ina Christel Johannessen
Rondo d’Alexander Ekman
Arithmophobia de Jeroen Verbruggen


Plus d'infos sur : www.balletsdemontecarlo.com

Nombre de lectures : 614