Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Consciente des menaces qui pèsent sur les générations futures suite aux changements climatiques, et soucieuse de respecter ses engagements vis-à-vis du Protocole de Kyoto, la Principauté de Monaco est résolue à mettre en œuvre une politique énergétique intégrant des objectifs de développement durable.

Dans le cadre du protocole de Kyoto, Monaco s’est engagé, entre 2008 et 2012, à réduire de 8% les émissions directes de gaz à effet de serre par rapport à 1990. Par ailleurs lors de la Conférence climatique de Copenhague, S.A.S le Prince Souverain a annoncé Sa volonté de réduire les émissions de la Principauté de 30% en 2020 par rapport à 1990 et de 80% en 2050.

En complément, les émissions résiduelles devront être compensées, afin que la Principauté de Monaco atteigne la neutralité carbone à l’horizon 2050.

A cet effet, un Plan Énergie Climat a été mis en œuvre afin de développer une politique énergétique exemplaire permettant la réalisation, voire le dépassement, de ses objectifs. Ce Plan est composé de trois axes :

• la Maîtrise de la demande en énergie : amélioration de l’efficacité énergétique et limitation de la consommation et de la pointe ;

• la Maîtrise de la Production d’Énergie locale : valorisation énergétique des résidus urbains, développement des énergies renouvelables ;

• la diminution des émissions de gaz à effet de serre : émissions directes (Kyoto) et indirectes (électricité, déplacements).

Pour chaque axe, des actions techniques, réglementaires, financières et de sensibilisation sont réalisées dans les domaines : de l’aménagement du territoire, du patrimoine immobilier de l’État (bâtiments neufs et anciens), des bâtiments privés (neufs et anciens) et de l’approvisionnement en énergie.

Source : Direction de l’Environnement, Monaco

 »Fermer

Contrôle de qualité de l’air

Afin de prévenir une gêne ou un risque pour la santé et l’environnement, un réseau automatisé de six stations de surveillance de la qualité de l’air a été mis en place en Principauté depuis près de 20 ans.  »Lire la suite

La qualité des eaux littorales

La Principauté assure une surveillance de la qualité physique et chimique des eaux littorales, basée sur des mesures répétées de l’ensemble des composantes du milieu marin (masses d’eau, sédiments et organismes vivants), mais également sur la connaissance des activités ou des apports naturels et anthropique... »Lire la suite

Dix recommandations...

Dix recommandations aux baigneurs et plaisanciers pour un été éco-responsable  »Lire la suite