Voir

Zoom sur le coach de l'AS Monaco basket

Date de publication : 03/02/2020
L’entraîneur serbe de la Roca Team, Sasa Obradovic a accepté de répondre à quelques questions sur sa vie à Monaco 

Élu coach de l’année 2018 en EuroCup, finaliste de l’épreuve avec le club russe du Lokomotiv Kuban, triple champion d’Europe et champion du monde en tant que joueur sous le maillot de la Yougoslavie, c’est un technicien de haut niveau et une grande figure du basket international qui a rejoint le Rocher en mars dernier pour prendre les rênes de la Roca Team. Sasa Obradovic s’inscrit dans la tradition des entraîneurs de l’école yougoslave. Un seul mot d’ordre : travail, travail et encore travail. 

           

- Comment trouvez-vous la vie à Monaco ?
Depuis que je suis arrivé ici, je me sens très bien. Quand on est entraîneur de basket, on doit être prêt à travailler partout, peu importe le lieu. Il faut être prêt à changer souvent d’endroit, à découvrir de nouveaux lieux à chaque nouvelle expérience, donc les valises sont rarement entièrement défaites ! Mais je dois avouer qu’ici, je me suis vite senti à la maison. J’ai été très bien accueilli à la fois par le club et par les fans, ça donne envie de s’installer ici ! Je me sens important à Monaco, j’ai envie d’y construire quelque chose d’intéressant.

- Quelles y sont vos habitudes ?
J’ai déjà des adresses favorites. J’aime bien boire mon café à Fontvieille avant les entraînements, cela fait partie de ma routine. Ce n’est pas très loin du stade et j’apprécie l’ambiance locale qu’il y a dans ce quartier. Pour ce qui est des restaurants, j’essaie de varier et de découvrir une adresse différente à chaque fois. Mais j’avoue que j’ai mes habitudes : j’apprécie retourner à l’Avenue 31 et au Gaia.

- Par rapport à votre expérience, en quoi Monaco est-il un endroit à part ?
Monaco est clairement un des meilleurs endroits au monde, tout le monde le sait ! J’ai été amené à beaucoup bouger dans ma carrière, et c’est sûrement le lieu que je préfère. Ce que j’apprécie c’est qu’il y a toujours quelque chose à faire et c’est en même temps très calme. C’est un endroit très relaxant et il est facile de se promener dans la Principauté tout en étant tranquille. Je suis heureux ici !

- Un mot sur la saison de la Roca Team jusqu'à présent ?
Pour le moment nous avons répondu aux attentes du club et des fans. On ressent de la pression, et c’est très positif car on se sent important et utile. Mon équipe entre sur le parquet avec l’optique de gagner tous les matches, et c’est ce dont on a besoin quand on a des objectifs élevés comme celui de remporter l’Eurocup.

- Qu'est-ce qui vous vient à l'esprit quand on vous évoque le sport à Monaco ?
J’ai l’impression que Monaco est l’endroit de presque tous les sports. J’aime bien regarder le tennis, j’avais d’ailleurs assisté à un match à l’occasion du Rolex Monte-Carlo Masters l’année dernière, Novak Djokovic étant mon compatriote ! J’ai moins l’occasion de suivre assidûment l’AS Monaco Football Club mais j’apprécie me rendre au stade. Et bien entendu il y a la Formule 1, qui est un rendez-vous incroyable. J’aimerais faire tellement d’autres choses, mais je n’ai jamais assez de temps !

 

 © Direction de la Communication