La Cathédrale de Monaco

La Cathédrale de Monaco

Construite en pierres blanches de La Turbie, en 1875, cet édifice de style roman-byzantin abrite les sépultures des Princes défunts.

De la décoration intérieure on peut notamment admirer un retable du peintre niçois Louis Bréa datant de l'an 1500, le maître-autel et le trône épiscopal en marbre blanc de Carrare. Les offices pontificaux s'y déroulent lors de grandes fêtes liturgiques sous les accords d'un grand orgue à quatre claviers, inauguré en 1976, dont la magnificence permet l'organisation de remarquables concerts spirituels. De septembre à juin, tous les dimanches à 10 h, messe chantée par "Les Petits Chanteurs de Monaco" et "La Maîtrise de la Cathédrale".

Plan d'Accès
4, rue Colonel-Bellando-de-Castro - Monaco-Ville
Tél. +377 93 30 87 70
Accès libre (en dehors des offices religieux), de 8 h 30 à 19 h (18 h en hiver)

 »Fermer

Le Fort Antoine

Cette forteresse bâtie au début du XVIIIe siècle est aujourd'hui un théâtre de plein air. Détruit en 1944, il fut réédifié en 1953 sur l'initiative de S.A.S. Le Prince Rainier III.  »Lire la suite

L'Eglise Sainte-Dévote

Cette chapelle votive du XIe siècle est dédiée à la Sainte Patronne de la Principauté et de la Famille Princière.  »Lire la suite

L'Eglise Saint-Charles

De style Renaissance, cet édifice dont le clocher à campanile s'élève à 30 mètres de haut, fut inauguré en 1883. Dix-neuf vitraux éclairent sa nef dont les lustres dorés proviennent de l'ancienne salle d'armes du Palais Princier.  »Lire la suite

Casino et Opéra de Monte-Carlo

Il fut construit en 1863 par Charles Garnier l'architecte de l'Opéra de Paris.  »Lire la suite

Le Palais Princier (Grands Appartements)

Gardien d'une tradition séculaire, ce palais situé dans un site unique, a été édifié sur l'emplacement d'une forteresse établie par les Génois en 1215.  »Lire la suite

Le Palais de Justice

Ce Palais fut érigé au début de 1924 sur l'initiative personnelle de S.A.S.  »Lire la suite

La Chapelle de la Miséricorde

Située dans la Vieille Ville, cette chapelle, dont la première pierre fut bénie en 1639 sous le règne du Prince Honoré II, Prieur de la Confrérie des Pénitents Noirs, est formée d'une seule nef.  »Lire la suite