Voir

Chapelle de la Miséricorde

Située dans la Vieille Ville, cette chapelle, dont la première pierre fut bénie en 1639 sous le règne du Prince Honoré II, Prieur de la Confrérie des Pénitents Noirs, est formée d'une seule nef.

C'est de cette chapelle que partit, pendant quatre siècles, le jour du Vendredi Saint, la traditionnelle procession du Christ-Mort, supprimée en 1870 et reprise depuis quelques années.
Elle abrite un Christ sculpté en plein bois par le monégasque François-Joseph Bosio, sculpteur officiel de l'Empereur Napoléon Ier.

Accès libre