Cathédrale de Monaco

Cet édifice de style roman-bizantin, construit en 1875 avec les pierres blanches provenant de La turbie, abrite les sépultures des princes défunts. Al'intérieur, au côté d'un magnifique maître-autel et le trône épiscopal en marbre blanc de Carrare, se dresse un retable du peintre niçois Louis Bréa datant de l'an 1500.

Un peu d'histoire

C'est entre 1215 et 1240 que le Rocher devint une ville fortifiée. une Bulle du Pape Innocent IV, en date du 6 décembre 1247, érieg la première Paroisse indépendante de celle de la turbie et autorise la construction d'uen église dédiée à Saint Nicolas, patron des marins. Elle sera achebvée en 1321. Cette église se trouvait à l'emplacement du transept de l'actuelle cathédrale. Le cimetièer paroissial était situé dans l'espace devenu la nef. Au cours des XV, XVI et XVIIème, huit chapelles furent construites sur ses bas-côtés.

En 1868, le territoire de la Principauté de Monaco fut séparé de diocèse de Nice. On prit alors la décision de démolir l"église Saint-Nicolas chargée de six siècles d'histoire, pour construire l'actuelle cathédrale. Dès le 6 janvier 1875, le Prince charles III en posa la première pierre. Dédiée à Notre dame-de-L'Immaculée-conception, elle a comme patrons secondaires, Saint Nicolas et Saint Benoît. La consécration de la cathédrale eut lieu le 11 juin 1911.

   
 

Ses orgues

La cathédrale de Monaco possède deux orgues :

  • Les Grandes Orgues placées sur la tribune au-dessus du narthex, réalisées par Jean-Loup Boisseau en 1976, en collaboration avec Pierre Cochereau et le chanoine Henri Carol. Ce dernier en fut titulaire de 1976 jusqu’à sa mort en 1984. René Saorgin lui succéda à cette tribune jusqu’en 2005. C'est Olivier Vernet qui en est l’actuel titulaire, depuis le 1er janvier 2006.

Les travaux de reconstruction du grand orgue ont été confiés à la Manufacture d'orgues Thomas (Belgique) et après 2 ans de travaux Monaco dispose,  depuis décembre 2011, d'un instrument unique sur le plan architectural et musical. L'orgue dispose de 4 claviers, 79 jeux et 7 000 tuyaux à peu près. Pour sa réalisation on a utilisé les matériaux les plus nobles: sapin des Vosgespour les soufflets, érable pour la console, chêne pour la façade. De fines plaques  de plexiglas dans la façade peuvent être éclairées de différentes manières pour interpréter visuellement la couleur sonore de l'instrument.  Pour plus d'informations sur cet instrument, le voir et l'entendre, consulter la rubrique Liens Externes plus bas.

  • L'orgue de chœur réalisé par la maison Tamburini (Crema, Italie) en 1976.

Les offices pontificaux s'y déroulent lors de grandes fêtes liturgiques ainsi que pour le fête de sainte Dévote (27 janvier) et la fête Nationale (19 novembre). De remarquables concerts spirituels sont organisés sous les accords d'u grand orgue à quatre claviers. De septembre à juin, tous les dimanches à 10h, la messe est chantée par "Les petits chanteurs de Monaco" et "La Maîtrise de la cathédrale".
Accès libre (en dehors des offices religieux), de 8 h 30 à 19 h (18 h en hiver)