Exposition

Exposition "Hercule Florence. Le Nouveau Robinson"Du vendredi 17 mars au dimanche 24 septembre, Nouveau Musée National - Villa Paloma
8 mai

Rencontre avec Thomas Fouilleron et Thierry Thomas au Nouveau Musée National Monaco

Recherches et récits autour des premières années de la vie d’Hercule Florence à Monaco le 11 mai 2017.

Dans le cadre de l’exposition Hercule Florence. Le Nouveau Robinson, le NMNM invite Thomas Fouilleron et Thierry Thomas à croiser leurs recherches et récits autour des premières années de la vie d’Hercule Florence à Monaco, Nice et alentours, de sa naissance en 1804 à son départ pour le Brésil en 1824.

Thomas Fouilleron est Directeur des archives et de la bibliothèque du Palais princier de Monaco, docteur en histoire, chercheur associé au Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (EA 1193 - Université de Nice Sophia Antipolis). Sa thèse a été publiée sous le titre "Des princes en Europe. Les Grimaldi de Monaco, des Lumières au printemps des peuples" (Paris, Champion, 2012).

Thierry Thomas est historien et traducteur, attaché depuis 2010 à l'Institut Hercule Florence. Il y a édité différents manuscrits de l'inventeur monégasque (dont la toute récente publication "L'ami des arts livré à lui-même ou Recherches et découvertes sur différents sujets nouveaux"), mais aussi produit des travaux de recherches exploratoires et traduit divers articles et ouvrages sur Hercule Florence et sur d'autres sujets.

Cette rencontre aura lieu le jeudi 11 mai à 18h 30 à la Villa Paloma.

Copyright photo : Photo NMNM/Andrea Rossetti

Pour plus d’informations et réservations : [email protected]

7 juin

Nouvelles expositions au Nouveau Musée National Monaco

Double exposition à la Villa Sauber, Saâdane Afif et Kasper Akhøj expriment leur rapport au temps

Du 2 juin 2017 au 7 janvier 2018, les deux nouvelles expositions du NMNM – Villa Sauber – poursuivent une réflexion sur les archives et le rapport au passé, engagée à travers les expositions LAB Les coulisses du musée d'art de Monaco ou Hercule Florence, Le Nouveau Robinson notamment. Deux artistes, travaillant chacun depuis une dizaine d’années sur un thème qui leur est propre, ont donc investi la VillaSauber : Saâdane Afif et Kasper Akhøj.

The Fountain Archives

Saâdane Afif explore la relation que nous entretenons avec les oeuvres d’art, et notamment leur inscription dans la société : la célèbre sculpture Fountain de Marcel Duchamp est le point de départ de son dernier travail. Collectionnant les ouvrages dans lesquels apparaît la Fontaine, Saâdane Afif arrache les pages représentant une photographie de cette oeuvre pour les encadrer. Les ouvrages «amputés» de cette page sont ensuite exposés dans des bibliothèques-sculptures. La fin de l’exposition présente les articles consacrés au travail de l’artiste, constituant une « archive dans l’archive ».

Welcome (To The Teknival)

Kasper Akhøj documente depuis 2009 les travaux de restauration de la villa E-1027, construite en 1929 par l’architecte Eileen Gray à Roquebrune-Cap-Martin. A la manière d’un remake des photographies originales d’Eileen Gray, Kasper Akhøj présente 59 photographies respectant les cadrages choisis par l’architecte, et constituant un parcours au travers des différentes strates de l’histoire du lieu. Ces vues de la villa, réalisées quelque 80 ans après celles d’Eileen Gray, témoignent des nombreux changements intervenus dans la maison, qui fut conçue comme un modèle d’architecture, de design et d’art de vivre. Cette oeuvre de Kasper Akhøj soulève ainsi de nombreuses questions inhérentes à la conservation et à la restauration d’un site patrimonial qui fut à plusieurs reprises vandalisé.

 

Plus d'informations:

www.nmnm.mc

Tel (+377) 98 98 91 26

 

23 juin

Exposition Hercule Florence au Nouveau Musée National Monaco

Prolongation de l'exposition jusqu'au 24 septembre, Villa Paloma

Ce projet montre le résultat d’une recherche de cinq ans consacrée au travail de l’inventeur et artiste monégasco-brésilien Hercule Florence (1804-1879), le présentant pour la première fois au public européen.

Inventeur de la zoophonie, système de notation musicale des chants d’oiseaux, et de la polygraphie, procédé d’impression basé sur les principes de la photographie, Hercule Florence a mis au point un procédé photographique dès 1833 au Brésil, indépendamment des recherches menées en Europe à l’époque, et fut le premier à utiliser le terme de « photographie ».

L’exposition réunit environ 400 œuvres, essentiellement des dessins et des manuscrits provenant pour la plupart de la collection C. H. Florence – Leila et Silvia Florence, à São Paulo. D’autres institutions privées ou publiques ont prêté des pièces significatives : Accademia delle Scienze, Turin ; Archives du Palais Princier, Monaco ; Bibliothèque de Genève ; Bibliothèque nationale de France, Paris ; BU Sciences, Bibliothèque interuniversitaire de Montpellier ; Instituto Hercule Florence, São Paulo ; Instituto Moreira Salles, Rio de Janeiro ; Kingston Museum and Heritage Service, Kingston upon Thames ; Musée du quai Branly – Jacques Chirac, Paris ; Musée Nicéphore Niépce, Ville de Chalon-surSaône ; Museu Paulista, Universidade de São Paulo ; Science Museum, London ; Unicamp, Universidade Estadual de Campinas, São Paulo.

Les dessins et les manuscrits d’Hercule Florence, ainsi que la première copie photographique de l’histoire des Amériques sont réunis pour la première fois dans une même exposition. Ce panorama très complet permet de retracer le développement de la pensée et du travail d’Hercule Florence. Sa méthode, qui passe par la copie, le dessin et la reproduction, manuelle ou automatique, constitue le thème central de l’exposition.

 Parallèlement au corpus d’œuvres d’Hercule Florence sont présentées des oeuvres commandées pour l’exposition à des artistes tels que Lucia Koch, Jochen Lempert, Leticia Ramos et Daniel Steegmann Mangrané. Les artistes exposés ont été retenus pour leur capacité à établir une relation entre leur propre pratique et d’autres disciplines telles que la biologie, l’histoire, l’histoire des techniques et la météorologie. L’exposition met aussi l’accent sur l’ouverture disciplinaire et l’aspect scientifique de la recherche contemporaine et propose une conception de l’art comme exploration systématique de la recherche méthodologique et expérimentale. 

Hercule Florence est né à Nice en 1804, dans une famille originaire de la Principauté de Monaco. Son père est médecin, militaire et peintre amateur ; sa mère aussi a un goût marqué pour l’art. Le positivisme et le romantisme du XIXe siècle jouent un rôle important dans sa formation et s’expriment ensemble dans sa découverte de terres lointaines.

Plus d'information :

http://www.nmnm.mc/index.php?lang=fr

 

Références photographies d'illustration :

ceus_4777

Hercule Florence Sem titulo (canoa de Guatòs, ao por-do-sol), ca. 1835

Aquarelle et encre de Chine sur papier - 32 x 43,5 cm

Collection C. H. Florence -  Leila et Silvia Florence São Paulo, Brésil 

Photo credit : Jorge Bastos

 

fazen_4705

Hercule Florence Engenho da Caxoeira  (corte da-cana-de-açucar), 17 outubro 1848

Aquarelle et encre de Chine sur papier 21 x 37,9 cm

Collection C. H. Florence -  Leila et Silvia Florence São Paulo, Brésil 

Photo credit : Jorge Bastos

 

indios_4793

Hercule Florence Apiacas, ca 1828

Aquarelle, encre de Chine et graphite sur papier 22,9 x 16,0 cm

Collection C. H. Florence -  Leila et Silvia Florence São Paulo, Brésil 

Photo credit : Jorge Bastos