Théâtre des Variétés

Depuis 1993, le Théâtre des Variétés est une salle équipée de 350 places, mise principalement à la disposition des associations culturelles monégasques.

Sous la houlette de la Direction des Affaires Culturelles, une équipe de 6 personnes s’active à satisfaire tout au long de l’année (sauf l’été), les demandes les plus diverses pour des productions culturelles de tous ordres.

L’activité théâtrale, outre l’accueil du Festival Mondial du Théâtre amateur, reste bien sûr l'activité principale avec des représentations du Studio de Monaco, de la Compagnie Florestan, des Farfadets, Athéna artistes associés, Masc, etc.. ainsi que du Drama Group en langue anglaise, auxquelles s'ajoutent de brillants spectacles donnés par des compagnies extérieures : 

- « Le Joueur » de Carlo Goldoni, le 10 novembre 1993, par le Théâtre du Campagnol pour le bicentenaire de la mort de l'auteur 
- « Le Quatuor », spectacle musico théâtral
- « Huster-Mahler », création avec Francis Huster
- « Copenhague » de Michael Frayn, avec Maïa Simon, Pierre Vaneck et Niels Arestrup
- le bourgeois gentilhomme, le malade imaginaire, Boeing Boeing, etc.
Par ailleurs, les conférences tiennent une grande place dans la programmation. Les cycles de la Fondation Prince Pierre, de l'Association Monégasque pour la Connaissance des Arts (AMCA) ou de la Società Dante Alighieri, sont suivis par un nombreux et fidèle public, sans oublier les innombrables sujets de société qui sont traités par d'autres associations plus spécialement concernées. 

La musique aussi manifeste une présence harmonieuse, qu'elle soit professionnelle, avec les concerts du Printemps des Arts et les Midis Musicaux de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, les productions de

La musique jazz n’est pas oubliée avec des productions de l’association Monaco Jazz Chorus.

Il faut y ajouter quelques productions remarquables d'opéras par la classe de chant de l'Académie de Musique ou de l’association Crescendo tels que : « La Traviata », « la Veuve Joyeuse »« Madame Butterfly », « La Vie Parisienne » ou même « Les Noces de Figaro ».

On peut noter aussi que la danse, qu’elle soit jazz ou moderne est aussi accueillie, dans la mesure des dimensions techniques du plateau de scène, ainsi que la cinéma. En effet, les Archives Audiovisuelles présentent, chaque mois, leurs Mardis du Cinéma, à destination d’un public fidèle sans oublier les scolaires.

Enfin des réunions et colloques, organisées par le gouvernement sont pris en charge par cette espace qui allie convivialité et efficacité.

Le Théâtre des Variétés remplit ainsi, depuis son origine, son rôle primordial de lieu de vie à vocation informative et culturelle.

l'Association Crescendo et de Ars Antonina, ou bien « scolaire » mais de grande qualité lors des manifestations de l'Académie de Musique Prince Rainier III.