Les Ballets de Monte-Carlo

"En Compagnie de Nijinsky" : représentations chorégraphiques "Daphnis et Chloé" de Jean-Christophe Maillot, "Le Spectre de la Rose" de Marco Goecke, "Prélude à l’après-midi d’un faune" création de Jeroen Verbruggen et "Petrouchka" création de Johan Inger par Les Ballets de Monte-Carlo avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Kazuki YamadaSamedi 8 décembre, à 20h et dimanche 9 décembre 2018, à 16h Opéra de Monte-Carlo - Salle Garnier

Samedi 8 décembre, à 20h et dimanche 9 décembre 2018, à 16h - Opéra de Monte-Carlo - Salle Garnier

En 2009, Les Ballets de Monte-Carlo ont célébré le centenaire des Ballets Russes à Monaco, se donnant pour mot d’ordre de leur rendre hommage de la manière la plus « étonnante » possible afin de rester fidèle à la fameuse injonction de Diaghilev faite à Cocteau. Pendant plus d’un an, Les Ballets de Monte-Carlo ont surpris le public en leur offrant une série d’événements inédits où la création a été omniprésente. La Compagnie renoue aujourd’hui avec cet esprit festif et excitant en interprétant quatre ballets qui font écho à la figure mythique de Nijijnsky , avec l’orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Kazuki Yamada :

"Daphnis et Chloé" de Jean-Christophe Maillot
"Le Spectre de la Rose" de Marco Goecke,
"Prélude à l’après-midi d’un faune" création de Jeroen Verbruggen
"Petrouchka" création de Johan Inger