Les autres grands rendez-vous de l'année

  • Monaco Energy Boat Challenge
    juillet 2024
  • Monaco Art Week
    juillet 2024
  • Jumping International de Monte-Carlo
    juillet 2024
  • Monte-Carlo Summer Festival
    juillet 2024
  • Artmonte-carlo
    juillet 2024
  • Exposition d'été - Grimaldi Forum Monaco
    juillet 2024
  • Les Concerts du Palais Princier de Monaco - OPMC
    juillet 2024
  • Meeting Herculis EBS
    juillet 2024
  • Gala de la Croix Rouge Monégasque
    juillet 2024
  • Monaco Yacht Show
    septembre 2024

Formula 1 Grand Prix de Monaco

La 81e édition de la plus célèbre des courses automobiles, le Formula 1 Grand Prix de Monaco, se tiendra du vendredi 24 au dimanche 26 mai 2024.
Venez vivre l'effervescence de la course, comme nulle part ailleurs…

Une reconnaissance internationale…

 Afin de faire reconnaitre l’Automobile Club de Monaco par l’Association Internationale des Automobile Clubs Reconnus, Antony Noghès, fils du président de l'ACM, redouble d'imagination pour créer une course urbaine en Principauté. Cette création répondait à la condition requise par l’AIACR, d'organiser une compétition sur le territoire exigu de Monaco (environ 1.5 km² à l'époque).
Avec le concours de l’ingénieur Jacques Taffe et de Louis Chiron, ancien chauffeur personnel des maréchaux Foch et Pétain...
C’est chose faite !

Aucun pays au monde n’aura un tel circuit !

Le 14 avril 1929, Le Prince Pierre inaugure le circuit du 1e Grand Prix de Monaco, en effectuant un tour d’honneur à bord d’une Torpedo Voisin conduite par Charles Faroux, le directeur de course.

Ce premier Grand Prix est remporté par l’Anglais William Grover-Williams, appelé “W Williams”, sur une Bugatti 35 B de couleur verte en 3h56’11 en ayant effectué 100 tours à une vitesse moyenne de 80,194 k/h.

Le Grand Prix de Monaco prend son envol et confirme d’année en année son succès.

Arrivées de la Formule 1 et des grands noms...

Après le 9e Grand Prix en 1937, la 2e guerre mondiale viendra interrompre, pendant plus de 10 ans, cet évènement.
À la suite des difficultés liées au conflit, c’est le 16 mai 1948 que le bruit presque oublié des moteurs de monoplaces retentit à nouveau dans les rues de la Principauté.
Le cours des évènements est relancé et le Championnat du Monde de Formule 1 créé deux ans plus tard, en 1950. Le 21 mai, consacre un pilote Argentin en Principauté : Juan-Manuel Fangio, victorieux du 11e Grand Prix de Monaco.

Dans les années 60 et 70, Graham Hill, Jackie Stewart ou Niki Lauda s’illustrent en Principauté, avant de libérer la piste pour un France-Brésil légendaire dans les années 80 et 90 : Alain Prost et Ayrton Senna ! Ce dernier reste le pilote le plus titré du Rocher avec 6 victoires.
Michael Schumacher a lui aussi remporté le Grand Prix de Monaco. Il semblait certain que le “Baron Rouge” dominerait de façon significative en Principauté, mais une série d’erreurs et de problèmes ont limité l’Allemand à “seulement” 5 victoires, entre 1994 et 2001.

 

Difficile d'atteindre le sommet du Rocher...

 

“Piloter à Monaco, c'est comme faire du vélo dans son salon.”

Ce commentaire mémorable de Nelson Piquet, champion du monde 1981, 1983 et 1987, représente parfaitement la difficulté de ce Grand Prix.

Pendant 78 tours sur un tracé de 3.337 km, entre des chicanes, un tunnel, 19 virages serrés au milieu de rails de protection, les pilotes n’ont pas le temps de souffler !
Le virage du Fairmont, situé à mi-parcours du tour, impose aux pilotes une vitesse réduite de 45 à 50 km/h, la plus lente de tout le championnat.
C’est un défi que tous sont prêts à relever, les obligeant à user de leur talent pour être d’une précision chirurgicale.
Il n'y a aucun espace de dégagement entre la piste et les rails, ce qui implique la présence de grues à plusieurs endroits pour dégager les monoplaces accidentées au plus vite. Les commissaires de l’Automobile Club de Monaco sont considérés comme les meilleurs du monde, pour leur efficacité et rapidité.

A la maison…

Le pilote monégasque, Charles Leclerc, connaît mieux que quiconque chaque virage du circuit monégasque. Né en Principauté, il lui importe de briller à domicile. Sous contrat chez Ferrari depuis 2019, il est le troisième pilote de la Principauté à concourir dans la catégorie reine, après Louis Chiron et Olivier Beretta.

D’autres pilotes de Formule 1 n’ont qu’à sortir de leur résidence de haut standing pour rejoindre leur paddock à Monaco. C’est le cas de Lewis Hamilton, notamment, qui apprécie particulièrement le circuit et le séjour monégasque.

 

La Formule 1 reste en Principauté

Le Formula 1 Grand Prix de Monaco jusqu’en 2025, telle est la conclusion d’un nouvel accord de trois ans entre l’Automobile Club de Monaco et la Formula One.

Nous nous réjouissons d’être de retour la saison prochaine pour poursuivre notre partenariat ensemble. Dans l’intérêt du championnat du monde de Formule 1, et après plusieurs mois de négociations, nous sommes heureux d’annoncer que nous avons signé un accord de trois ans avec la Formule 1, et susceptible d’être renouvelé

Michel Boeri / Président de l'Automobile Club de Monaco

 

1800 nouvelles places de stationnement

Le nouveau Parking des Salines situé à l’entrée ouest de la Principauté, face au Jardin Exotique, peut accueillir les spectateurs motorisés, en offrant un accès facilité au circuit ainsi que des tarifs préférentiels.

Rejoindre le Circuit de Monaco sera en effet possible, soit à pied, en 15 minutes, en empruntant la Galerie des Salines et en suivant un cheminement piéton minutieusement balisé, soit grâce aux navettes, gratuites sur présentation du ticket de parking, mises spécialement à disposition par la Compagnie des Autobus de Monaco.

Ces dernières relieront toutes les 10 minutes, de 8h à 20h, le Parking des Salines à l'avenue Albert II à Fontvieille. Les spectateurs pourront ensuite rejoindre la Place d'Armes et la Circuit de Monaco en quelques minutes à pied ou en empruntant les ascenseurs.

Nous encourageons les spectateurs à mobilité réduite à privilégier cette solution.

Nous vous invitons à consulter cette page plus d'information : Parking des Salines

Qui sera la prochain Prince des rues de la Principauté ?

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de l'ACM

Crédits photo : DR / Michael Alesi / ACM / Benjamin Vergély